Compte rendu de la réunion du 08/11/2016

lundi 14 novembre 2016
par  Bérengère MOREL
popularité : 21%

Compte rendu de la réunion des parents ASPACLE du 08/11/2016

rapporteur : Bérangère MOREL

Aujourd’hui, nous étions nombreux, et c’était une belle surprise. Les parents de l’ASPACLE étaient presque au complet et d’autres parents se sont joints à nous. Nous nous sommes tous présentés les uns aux autres.

Nous avons redonné la liste des parents élus qui viennent assister au conseil d’école du 21 novembre. Cinq parents peuvent voter, les cinq autres peuvent être présents, mais ne peuvent pas voter. Six parents sont à ce jour disponibles pour venir assister à ce premier conseil d’école.

Les noms des quatre parents qui se sont portés volontaires pour les conseils de discipline ont été redonnés. Il a été expliqué à tous les parents présents le fonctionnement des conseils de discipline au CLE.

La liste des conseils de classe est arrivée.

Explication sur le fonctionnement des conseils de classe.

Coordinatrice 6/5 : Bérangère Morel

Coordinateur 4/3 : Annie Lostanlen-Abousaid

Coordinateur 2/1 et Term : Laurent Lehoux

Sur le site ASPACLE, il y a un dossier « conseil de classe ». C’est un dossier FCPE repris avec les particularités propres au CLE. Il est par conséquent recommandé d’aller le consulter avant d’assister à un conseil de classe.

Pour les parents souhaitant y assister, il faut envoyer un mail à l’ASPACLE. L’adresse mail est ensuite transmise aux coordinateurs-parents des cycles, qui sont chargés de répartir les conseils entre les différents parents désireux d’assister au conseil, suivant les horaires et les commodités de chacun. Il faut ensuite faire un compte rendu dans les 5 jours qui suivent le conseil. Des modèles de comptes rendus sont proposés dans le dossier. Les élèves peuvent assister au conseil de classe. Les parents FCPE sont privilégiés pour assister aux conseils. On ne va pas à un conseil de classe pour représenter son enfant mais pour représenter tous les enfants et tous les parents.

L’an dernier a été retravaillé le concept de tutorat. Chaque enfant et chaque enseignant ayant sa personnalité, chaque rencontre étant unique, il est difficile de donner un exemple de relation enfant/tuteur. Ce peut être différent à chaque fois. Si les parents se posent des questions et ne savent pas comment trouver des réponses auprès du CLE, les parents de l’ASPACLE peuvent servir de médiateurs.

Quelle que soit la question concernant une matière, il faut passer, non par l’enseignant de cette matière, mais par le tuteur. Le tuteur est l’interlocuteur privilégié d’un enfant, mais aussi de ses parents, cependant, cela n’empêche pas une rencontre avec un autre enseignant ; pour ce faire, il faut en parler au tuteur.

Au niveau de la transmission des mails, l’ASPACLE récupère les adresses mail des parents.

Il a été expliqué aux parents présents le fonctionnement des classes, notamment des classes faisant l’objet d’une orientation (3ème, terminale), et des nouvelles modalités de l’éducation nationale concernant ces classes. Pour les autres classes, le maintien de classe est par exemple supprimé. En classe IPO, les élèves sont en inclusion dans une classe de troisième.

Pour les gens qui souhaitent suivre un conseil de classe.

  • Il y a une éthique à respecter quand on y assiste : confidentialité, ne pas stigmatiser un enseignant ni un élève…
  • Le parent représentant est aussi là pour porter les éventuelles remarques des autres parents.
  • Il y a des informations qui passent dans le conseil de classe concernant par exemple le BAC, ou autre...
    Aujourd’hui comme il n’y a plus de décision de redoublement (maintien de classe), c’est assez délicat de savoir si un enfant doit redoubler ou non, le parent et/ou élève doi(ven)t faire une lettre de motivation si tel est leur souhait.

Concernant le conseil d’école :

  • Bilan de rentrée, les chartes de voyage vont être vues. Il faut savoir que le budget parent pour les voyages est limité à 170 euros. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide si une famille n’a pas assez d’argent, et surtout ne pas hésiter à en parler à des familles qui auraient besoin de cette aide.
  • Éducation physique au BAC
  • Vote des contrats AVS.
  • FESPI http://www.fespi.fr/
  • Tarifs cantine
  • Budget 2017

Y a-t-il un accès ASPACLE et PRONOTE élève sur le site du CLE ?

*

Questions portées par les parents en conseil de d’école :

Questions que nous souhaitons voir figurer à l’ordre du jour du Conseil d’école du 21 novembre 2016.

Le CLE accueille-t-il, cette année, des mineurs isolés et des familles sans hébergement ?

– Motion proposée par le lycée Allende et que nous souhaitons proposer au vote du Conseil d’école du CLE :

 Les établissements scolaires de l’agglomération caennaise sont confrontés à des situations intolérables. Depuis septembre, chaque vendredi soir, des familles et des mineurs se retrouvent sans aucune solution d’hébergement. Est-il entendable que dans le pays des Droits de l’Homme et le pays le 6e plus riche au monde, on ne trouve aucune solution pour des enfants ?

On apprend dans la presse que le Conseil Départemental ne souhaite même plus examiner la situation des mineurs isolés, les laissant dans des zones de non droit.

Le service Trait d’Union de l’ACSEA nous apprend que : ’Depuis cet été, les documents remis aux mineurs isolés étrangers ne stipulent plus aucune reconnaissance de minorité ou de majorité mais seulement une non prise en charge de l’Aide Sociale à l’Enfance... Sans attestation stipulant leur majorité, ces mineurs ne peuvent être hébergés par le 115 ni le service Trait d’Union, ni bénéficier d’accueil de jour, ni ouvrir de droits à l’Aide Médicale d’Etat, ni déposer une demande d’asile ou de titre de séjour… Sans statut officiel, les enfants sont alors livrés à eux-mêmes dans la rue, sans avoir aucune chance d’obtenir une solution de mise à l’abri par les services compétents. L’ambiguïté place le mineur dans une zone de non-droit, bloquant tout hébergement et le conduisant à dormir dehors !’

La France a signé des conventions internationales sur l’accueil des migrants et sur l’éducation pour tous. La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est adossée à sa constitution. La France a des responsabilités particulières dans le monde du fait de sa représentation permanente au bureau de l’Organisation des Nations Unies.

La France donneuse de leçons sur les droits de l’homme... Elle ne prend en charge que quelques milliers de migrants alors que l’Allemagne aide 1 million de personnes. La France, qui oublie l’exode de ses parents en 1940, met en 2017 des enfants à la rue !

Nous exigeons que l’Etat et le Conseil départemental répondent aux exigences de la loi et des conventions internationales signées. Nous exigeons que les Élèves soient hébergés dans des conditions décentes et continuent de recevoir l’éducation qui leur est due, aux côtés des jeunes de l’agglomération caennaise qui les intègrent, eux, si facilement.

Nous ne voulons pas avoir honte de la France qui n’est pas à la hauteur des principes républicains qu’elle affiche. Nous ne voulons pas que nos enfants aient honte de leurs parents qui ont laissé faire par leur silence.

 

– L’accès à Pronotes. Manque de clarté du site « Educ de Normandie » pour y accéder ? Avec en extension les problèmes de compréhension du fonctionnement de la cart’atoo qui sont du même ordre.

– Le site du CLE ne transmet plus le lien vers le site de l’ASPACLE, peut-on y remédier ?

– Demande d’informations concernant la redéfinition des contrats-élèves en fonction des nouvelles modalités de passage, suppression du redoublement…